Les Français comprennent-ils les textes qu’ils lisent ?

Ecrire clairement pour être accessible à tous est un enjeu majeur pour les entreprises, et l’enquête d’opinion menée par le cabinet d’études Occurrence pour Avec des Mots le confirme.

Une inégalité face à l’écrit

41% des Français se retrouvent confrontés à des textes qu’ils ne comprennent pas, ou pas bien, au quotidien. 4 Français sur 10 ! Pendant qu’un tiers (seulement) de la population affirme comprendre les phrases les plus complexes. L’enquête proposait notamment de comparer la compréhension de deux phrases ayant le même sens :
– l’une écrite de façon conventionnelle (ou disons, telle qu’on en lit tous les jours dans les documents que l’on reçoit)
– l’autre écrite en langage clair et simple

Le résultat est très intéressant : quel que soit le sujet, 80% de la population comprend les phrases écrites en langage clair.

Une nette préférence pour le vocabulaire simple

Cette préférence se vérifie tant dans l’utilisation d’un vocabulaire simple et accessible que dans la syntaxe employée. Concernant le vocabulaire, les Français sont unanimes : lorsqu’on leur demande de comparer deux synonymes, ils préfèrent le mot le plus simple, de manière non équivoque. Par exemple 88% comprennent mieux le terme « mortel » que le terme « létal ». Idem pour « attribution », versus « octroi ». 

Des émetteurs qui doivent progresser

Sans surprise, l’administration fiscale est mentionnée comme le plus mauvais élève : elle obtient une note de 11,5 sur 20 pour sa communication. Les assureurs obtiennent, eux, une note de 12,5 sur 20 et les banquiers, 13,5 sur 20. Evidemment, la matière traitée par ces émetteurs est complexe : mais il est d’autant plus important de faire un effort de pédagogie et de clarté pour mieux communiquer vis-à-vis des citoyens et consommateurs ! Par exemple, seuls 4% des Français disent comprendre pleinement leurs contrats d’assurance. Et pourtant, qui n’est pas assuré dans ce pays ?

Le secteur médical est également directement concerné par la clarté des écrits. 30% des Français considèrent les notices de médicament pas ou peu compréhensibles. Embêtant, non ?

Des entreprises qui ont beaucoup à perdre… et tout à gagner

On le sait, la confiance est un élément déterminant de la préférence. L’enquête montre que 81% des Français ont confiance en une marque ou une entreprise, lorsque celle-ci communique de façon claire. Il est urgent de s’en préoccuper !

Autre information intéressante : 45% des Français vont d’abord s’informer sur le web, lorsqu’ils reçoivent un courrier qu’ils ne comprennent pas. Avant le téléphone, avant « l’appel à un ami »… il est donc crucial que les entreprises soignent les contenus de leur site web ! Rédaction claire, ergonomie accessible… ce n’est pas pour rien que se développe aujourd’hui une compétence spécifique d’UX writer, en charge de l’amélioration de l’expérience utilisateur, au travers des mots qui guident sa navigation. 

À noter enfin qu’1 Français sur 5 appelle l’entreprise dont elle vient de recevoir un courrier peu clair : les entreprises ont-elles quantifié le temps passé par leur service client à répondre à ces appels ? Appels qui auraient pu être évités grâce à une communication claire d’emblée ?

Ah oui ! Et aussi : 1 Français sur 10 ne fait rien après avoir reçu un courrier qu’il ne comprenait pas. Ce qui pose quand même question…

Voir l’étude complète

Rédiger en langage clair : quels atouts pour les entreprises ?