Innovez : faites du print !

conception-print

Pendant le confinement, on ne jurait plus que par le digital. Logique pour une solution d’urgence. La tendance semble s’installer durablement : Ikéa a choisi d’abandonner son catalogue imprimé qu’on avait pris l’habitude de recevoir dans nos boîtes aux lettres en septembre.

Pourtant le digital, c’est comme le télétravail : c’est super, c’est pratique, mais ce n’est pas une solution universelle. C’est moderne, ça fait envie, mais pas tout le temps.

Aussi, c’est le bon moment pour (re)faire des supports print.

Pourquoi faire du print en 2020 ?

  • Parce que la rareté en fait un objet de plus grande attention.
    Regardez autour de vous : qu’est-ce qui retient votre attention ? Ce qui tourne de façon éphémère sur votre écran, ce mail que vous avez reçu il y a quelques jours mais dont vous avez déjà oublié le nom de l’expéditeur ? Ou ce guide Stratégies sur votre étagère, auquel vous vous référez de temps en temps, cette brochure colorée que vous avez gardée parce que vous la trouviez jolie, ce livre blanc hyper clair qui vous a enfin permis de comprendre ce qu’était la blockchain ?
  • Parce que vous générez de l’émotion.
    Covid ou pas, l’objet papier se manipule, et généralement plusieurs fois. Vous entrez concrètement dans l’intimité de vos clients via votre magazine, votre brochure, votre beau livre. Vous touchez vos clients car vos clients vous touchent, physiquement (enfin, pas vous, le document, hein).
  • Parce que ce qu’on lit sur papier se comprend et se retient beaucoup mieux que ce qu’on lit sur écran.
    Ce qui est valable pour les élèves l’est tout autant pour vos clients.

Attention, émotion, mémorisation : ce sont trois leviers essentiels pour tisser des liens forts avec vos cibles. C’est ce que toutes les marques cherchent à faire, particulièrement dans le contexte actuel.

À quels enjeux répond le print aujourd’hui ?

Un document imprimé ne répond pas à tous les enjeux bien sûr, mais il est notamment adapté pour :

  • une lecture sur un temps long (ex. un magazine annuel en B to B, pour compléter votre communication digitale) ;
  • une information pratique qu’on peut avoir sous les yeux à tout moment (ex. un livret d’accueil) ;
  • un sujet ponctuel en rupture avec votre communication traditionnelle (ex. une nouvelle littéraire avec votre marque au cœur de l’histoire) ;
  • un support ludique qui mine de rien fait passer des messages essentiels (ex. une cocotte en papier à plier soi-même, qui présente plusieurs produits de votre marque) 

Comment se démarquer grâce à la fabrication ?

La fabrication a bien évolué depuis quelques années.

Les techniques de fabrication actuelles permettent de réaliser de beaux documents pour des coûts assez modestes. L’impression numérique, qui est aujourd’hui de très bonne facture, permet de faire de petits tirages. L’offset permet, lui, toutes les originalités qui permettent de se différencier. Point n’est besoin de faire une plaquette 4 pages A4, quand on peut imaginer autre chose, si bien sûr cela a du sens.

Pourquoi pas… une brochure qui rentre dans la poche ? un éventail façon « Les incollables » ? Un tabloïd plié en quatre ? Un journal qui se plie et se déplie, à la manière du très réussi « Le 1 » ? Pourquoi un papier de création, un vernis 3D, une découpe laser, un joli gaufrage… bref une finition qui sublime et valorise le contenu ? Tout dépend une fois encore de l’enjeu, mais il y a mille possibilités pour sortir de l’ordinaire.

Alors avant de vous jeter tête baissée dans un projet digital, prenez quelques minutes pour y réfléchir : à qui vous adressez-vous ? quel est votre objectif ? Et si le projet s’y prête, ne vous privez pas d’être innovant : faites du print !

Besoin d’un conseil ? Discutons de votre projet !