Recent News

Newsletter

[contact-form-7 404 "Not Found"]
 

Comment s’inspirer des personnages qui ont marqué l’histoire ?

Quel est le point commun entre les discours d’Obama, les livres de Stephen Hawking et les prises de parole de Steve Jobs ? Les textes les plus performants sont aussi les plus simples.

Se faire comprendre

Même si on pense souvent que les formulations les plus complexes sont gage de qualité, il n’en est rien ! En effet, on peut être érudit ET faire l’effort d’être accessible. Prenez exemple sur les plus connus : les présentations de Steve Jobs, suivies et commentées dans le monde entier, n’étaient-elles pas compréhensibles de tous ? Dans un autre registre, le président Barack Obama avait pour habitude d’utiliser des tournures de tous les jours dans ses discours. Il commençait régulièrement par « Ecoutez » (look), ou « Vous voyez » (listen). Une étude américaine sur les discours des présidents des Etats-Unis depuis 1948 avait montré qu’il était celui qui utilisait le moins de mots complexes, et parlait avec le moins d’emphase (autrement dit, privilégiant les noms et verbes plutôt que les adjectifs et adverbes).

Savoir vulgariser

Les prises de parole doivent répondre à deux critères phares : la clarté et l’efficacité. Si votre auditoire ne vous comprend pas, à quoi bon prendre la parole devant lui ? Si vous voulez que vos idées se répandent, rendez-les accessibles.

Stephen Hawking, Hubert Reeves, Yves Coppens, Michel Serres : autant de chercheurs éminents dans leur matière, mais que nous connaissons tous, car tous ont fait preuve d’une incroyable capacité à se faire comprendre, à vulgariser le fruit de leurs recherches pour mieux en diffuser le contenu.

Simplifier sans bêtifier

Plus vous êtes concrets et plus votre langage est simple, plus vous serez entendu et respecté. Les phrases courtes et les verbes d’action méritent plus d’attention que les élucubrations et les métaphores. Mais faire simple, ce n’est pas si simple… De Vinci disait : « La simplicité, c’est la sophistication extrême. » Ecrire court et simple suppose d’y travailler. Et « la perfection est atteinte, non pas lorsqu’il n’y a plus rien à ajouter, mais lorsqu’il n’y a plus rien à retirer » comme l’énonçait Antoine de Saint-Exupéry.

Si le défi est grand, l’enjeu est néanmoins de taille. Pour engager ses publics internes comme externes. Pour éclairer les parties prenantes sur sa vision, sa stratégie. Elon Musk est un cador en la matière, il a tout à fait compris et intégré l’intérêt du langage clair dans l’ensemble de ses communications. Et comme le déclarait Hubert Reeves, « la communication du savoir est au moins aussi importante que l’avancement des connaissances. »

Alors écrivez, parlez, publiez… Bref, communiquez ! Mais… simplement.