Recent News

Newsletter

[contact-form-7 404 "Not Found"]
 

La simplicité en communication

keep it simple

Dans la lignée de la simplicité volontaire chère à Pierre Rabhi (la « sobriété heureuse »), nous y venons tous, dans toutes les professions. Tendance minimaliste, simplexité, retour à l’authentique… c’est aujourd’hui une nécessité. La simplicité devrait ainsi se retrouver dans les contenus. Et écrire clairement et simplement, aller de soi.

L’art de faire simple

Restaurateurs (le retour au naturel, les saveurs florales), designers (l’art de vivre lagom suédois, aux antipodes du bling-bling des années 2000), chanteurs (« simple, basique » d’Orelsan)… et aussi, bien sûr, les marques, surfent actuellement sur la tendance du « faire simple ».

On parle aujourd’hui de minimalisme, mais aussi de simplexité, comme façon maline de trouver des solutions simples aux problèmes complexes. À la manière de notre cerveau qui déborde d’ingénuosité pour traiter quantités d’informations et de situations inédites en permanence.

La simplicité comme réponse à notre quête de sens

Qui dit simple dit authentique, durable, vrai : un besoin devenu fondamental chez les Français, comme le confirme l’étude « Françaises, français » menée par Kantar Public en partenariat avec la régie média 366. Qui fait émerger le vrai comme un besoin de donner du sens, à son quotidien, et à son métier. Et aussi comme réponse à notre quête d’exactitude et de sincérité.

La simplicité était également le thème des Rencontres de l’UDECAM en mars dernier, pendant lesquelles on a entendu notamment Pascal Demurger, patron de la MAIF, définissant la simplicité comme le contraire de la complexité mais aussi de la duplicité. Et défendant une certaine idée de la sincérité en entreprise, qu’il considère être une vraie modernité, bien loin d’être le reflet d’un quelconque comportement empreint de naïveté.

La simplicité pour rendre la communication efficace

Aller à l’essentiel. Ne pas s’encombrer de fioritures inutiles. Pourquoi faire compliqué, quand on peut faire simple ? C’est une question de valeur mais aussi d’usage. La fameuse expérience utilisateur est au cœur des préoccupations des entreprises, et pour conquérir durablement un utilisateur, et se démarquer dans l’océan des marques et options qui s’offrent à lui, il faut lui proposer une expérience simple, évidente, cohérente, qui va de soi. On le voit dans le design des logotypes, et bien sûr dans le graphisme des sites web, qui se doivent d’être navigables, lisibles, sur tous les formats d’écran, afin de guider l’internaute dans sa lecture, dans les quelques secondes imparties pour retenir son attention.

 

« La simplicité est la sophistication extrême » De Vinci

 

Et les contenus dans tout ça ?

Alors que ce courant de simplicité traverse tous les secteurs, les contenus rédigés par les entreprises restent, eux, trop souvent complexes, et parfois carrément illisibles. Pourquoi ?

Parce que les « sachants » pensent qu’ils font montre de leur intelligence et de leur savoir, en utilisant un vocabulaire soutenu et une syntaxe pleine de propositions subordonnées.

Et pourtant : tout le monde, y compris vous qui nous lisez, préfère lire des textes simples à comprendre. Lorsqu’il s’agit d’être informé sur un produit, une loi, une offre, qui a envie de perdre son temps à lire et relire un texte pour être sûr d’en avoir compris le sens ? Quel est le but de n’importe quelle communication ? D’être efficace. D’obtenir du lecteur la réponse qu’on souhaite obtenir. Une action, un comportement. C’est tout, au fond.

Nul n’est besoin d’illustrer son érudition par une expression complexe. Bien au contraire : tout comme écrire court est souvent plus difficile qu’écrire long, écrire simple n’est pas… facile. Car cela suppose de bousculer ses habitudes, ses référentiels scolaires, et de se mettre à la place de son lecteur. Etre capable de communiquer simplement sur un sujet est bien la meilleure démonstration de son expertise.

Et cela en vaut vraiment la peine : à l’ère de l’instantané, une communication réussie est une communication immédiate. Rapidement lue. Immédiatement comprise.

 


Rédiger en langage clair vous intéresse ?